Synergistically cultivate client

Marronnier

Marronnier

Ou la résistance contre le capitalisme et ses ruses.

 

" Y'en a qui porte du Nike, Levi's... Moi je porte du Marronnier ! " 🌳

 

Parce que je suis lasse, mais laaaaasse, de tous ces logos, marque incontestée du capitalisme et de ce monde gouverné par les lobbys qu'on arbore fièrement sur soi.

On s'pavane en homme sandwich, lettre capitale sur le torse, prêchant une réussite sociale si chère à grand nombre d'entre nous...

 

Ça commence dès l'enfance, pour créer la différence et engendrer l'exclusion.

A l'école, les mots sur ton cartable ou ton sweat te définissent et déterminent ton appartenance à un groupe. ( Que de ce fait tu n'as même pas choisi ... ça perdurera à l'adolescence voir à l'âge adulte si tu n'te réveilles pas. )

 

T'es bien incapable de retenir plus de 3 vers de Verlaine en poésie ou de mémoriser l'anatomie d'une fougère en SVT...

Par contre, ce qui est bien ancré c'est la nouvelle trousse siglée de ton voisin ou la marque de la bagnole quand ses parents viennent le chercher.

 

Marronnier

Encore une fois, dès notre plus jeune âge, le système nous apprend à primer les richesses matérielles au détriment de la palette de trésors qui nous définit en tant qu'être humain.

 

J'peux pas m'empêcher de bondir quand un signe religieux est banni des bancs de l'école sous prétexte d'être ostentatoire.

Que ce soit une croix, un voile ou une kippa, pendant que les vils et rusés emblèmes de temple de la consommation se pavanent sans se cacher.

 

J'propose donc, par logique,convictions, mais aussi pour faire chier, cela va sans dire... qu'on devrait plutôt faire de la pub aux arbres et de les mettre à l'honneur !

 

Merde ! On reconnaît plus ces logos que les feuilles des arbres qui nous entourent et nous permettent de respirer !

Une grosse virgule de sport n'a jamais permis de vous abriter de la pluie ou construire une cabane, ni même de " chiller" à l'ombre de ses feuilles !

Aucun des représentants d'une quelconque marque de sport ne vous a apporté aucun fruit vous permettant de faire une compote !

 

Enfin si ... d'ailleurs ils sont surement même potes avec celui qui t'en vends 2cl dans 3m2 de plastique !

Mais si là ... la p'tite pochette avec le p'tit bouchon !

🎵 POMPOTE nin nin , POMPOTE sous l'eau ... 🎵 Bah ouais d'ailleurs c'est là qu'elle va finir ! 

(Ou au sommet d'une décharge à ciel ouvert régalant les rapaces qui prendront l'aluminium pour le reflet d'un poisson argenté..)

 

On connaît tous la chanson... si je l'sais tu l'as dans la tête !

 

Depuis quand une gourde en alu jetable avec un dixième de pomme transgénique dedans et 15 morceaux de sucre c’est plus pratique que le fruit lui même ?

Pourquoi faut il toujours qu'on dénature tout, tout le temps ?

 

T'imagines si la vieille sorcière de Blanche Neige lui avait tendu une Pompote ? 

Blanche Neige elle aurait grillé le truc direct c'est sûr !

Et Newton alors, c'est pas en observant les pommes sous cet état au rayon frais qu'il aurait échafaudé quoi que ce soit sur la gravité hein !

 

Remettons donc les choses à leurs places s'il vous plaît ...

S'il ya des priorités, des valeurs et des héros à mettre à l'honneur, ce sont les arbres.

 

Ils sont 3000 milliards sur terre et nous accompagnent depuis toujours.

Ils sont surprenants et majestueux, bien plus enracinés que nous.

Bien plus malins aussi ... On a jamais vu un Saule trimer pour se balader avec un caddie afin de faire ses courses et se sustenter.

Ils produisent eux même leur propre nourriture grâce à leurs feuilles et au soleil.

Marronnier

Et bim ! ça c'est la classe ! 🔥

 

Perso, j'ai déjà essayé en tendant mes doigts vers le bel astre, j'ai quand même dû sortir une casserole, je ne me photosynthétise pas encore.🤔

 

Pensons aussi au Gingko, lui, il était là avant les dinosaures, certains ont plus de 1000 ans !

Quand à sa reproduction.. Il ferait pâlir la plupart des espèces terrestre à ce sujet.

Et nous on s'prend pour des pt'its foufous quand on tente un nouveau truc .. 😏

 

Les bourgeons de certaines espèces changent de forme en fonction de l'alignement des planètes.. et ça aussi, j'pense pas que les actionnaires de ces grosses multinationales savent le faire !!

 

Bref, pour changer la donne et faire place aux vrais héros et à l'information...

J'ai dessiné pour commencer cette série une feuille de Marronnier.

( D'ailleurs pour mon premier essai, je n'avais mis qu'un seul N à Marronnier... alors que je sais très bien combien ya de D a ADIDAS ou de C à Gucci ...)

 

Ce sera donc cet arbre à l'honneur aujourd'hui.

Souvenir inéluctable de mon enfance, à commencer par la cour d'école.

Une racine sortant avec rage du sol me fit tomber et manqua de me casser plusieurs dents ... alors que c'était même pas moi qui avait posé le béton autour de lui !  #victime

 

Mais aussi dans les parcs,

J'y suis passé avec mes parents à bord de ma poussette, puis ces grands arbres m'ont vu faire mes premiers pas, courir ...

J'y ai ramassé ses fruits, les marrons, préférant ceux encore lovés dans leurs bogues pour savourer leurs touchers lisses et soyeux.

 

Je leur ai rendu visite petite juchée sur les épaules de mon grand père, trépignant d'impatience de les ramasser.

J'en ai fait des colliers pour ma grand mère, elle ne les a jamais portés mais elle les a toujours.

 

Mon père et  mon grand père ne sont plus là, mais les Marronniers si ...

Et quand je retourne dans ma ville natale, je passe les voir, c’est aussi ma famille.

Je suis cyclique comme eux et on s'comprend, je suis toujours leurs enseignements.

"Rien ne sert de vouloir accélérer le processus, chaque étape est nécessaire."

 

Marronnier

4 saisons 1 cycle

 

J'regarde leurs feuilles croître ou tomber.

La beauté de leurs fleurs en bouquets pyramidaux, fractales, le centre de leurs pétales changent de couleurs une fois pollinisés virant du jaune au rouge indiquant au prochain butineur qu'elle est déjà éprise d'un autre.

 

La formation de ses bogues, ressemblant étrangement à un virus...

J'me sens plus proche parfois des arbres que des hommes.

Le but n'est pas d'accabler qui que ce soit, mais plutôt  de susciter une prise de conscience, faire germer des graines.

Alors place aux arbres, on leur doit bien ça.

Cette fois le Marronnier, demain le Saule, le Frêne, le Hêtre ..

 

J'agirai toujours avec amour mais aussi avec rage.

Combien de jingles de pubs de merde sont gravés dans ma mémoire alors que je sais à peine reconnaître le chant des oiseaux.

( Même les chasseurs le savent et ça j'te jure ça fait mal !)

 

Mais j'ai le temps d'apprendre...

Pas envie d'abandonner mes rêves pour plaire ou être acceptée.

 

J'ai été contrôlée  positive à la fureur d'en découdre avec les normes et morales absurdes.

C'est incurable, je ne veux aucun traitement, je veux vivre avec.

 

Bourgeonnement vôtre ,

 

Aurélia

 

Ps : Hier j'ai écouté un truc sur Virginia Woolf, écrivaine du siècle dernier, et un passage m’a profondément marqué ... pour se lancer, s’exprimer ... il fallait tuer « l’ange du foyer. »

J'ai tué la petite fille apeurée de ne pas être acceptée.

 

Ps 2 : Merci à la personne qui m’encourage à affirmer qui je suis et relancée sur les chemins de l’écriture ...

Partager cet article :

Commentaires (1)

  1. Theullier Lauriane
    01/07/2020

    Merci pour cet article plein de joie et d'espoir ! ???????????????? Quel plaisir de lire ces lignes, emportée au creux des cimes montagneuses, sous le vent frais qui parcourt les feuilles des arbres ... Merci pour la poésie révoltée, si nécessaire !

Connectez-vous pour laisser un commentaire.

Créer un compte